Le Rajasthan : Fatehpur Sikri, La ville rose, Le Fort d’Amber et Galta, le temple des singes

La connection internet hier n’a pas été possible, donc voilà la suite du blog de lundi avec celui de mardi. Ces deux journées ont marqué un  tournant dans notre voyage. On s’éloigne enfin des grands lieux touristiques pour se fondre au sein des terres Rajputs et succomber à la beauté du Rajasthan…

Lundi main, petit déj et brossage des dents face au Taj Mahal, trop fort ! Vers 8h on est partis d’Agra (après avoir admiré le levé du soleil sur la ville et sur le Taj Mahal) pour Fatehpur Sikri. Mais en chemin, comme on en avait marre des lavages et des séchages express de nos vêtements entre deux journées, on s’est acheté des habits indiens : des Kurtas Pajamas  (« look like indians girls ») !

Ce sont les femmes qui portent le plus de vêtements traditionnels. Les Saris sont majoritairement dans les campagne et les Kurtas Pajamas plutôt en ville. Les hommes quant à eux sont quasiment tous habillés en jean, en chemise ou t-shirt. Nos Kurta Pajama n’on malheureusement pas tenues la journée entière, puisqu’en milieu d’après-midi on les avaient déjà bien trouées !

Le trajet en voiture est très agréable et l’ambiance géniale ! Notre ami Rajh (originaire du Népal) nous raconte une multitude anecdote. On échange sur la différence de nos modes de vie ainsi que de nos coutumes françaises et indiennes. Il nous apprend énormément de choses sur les mœurs indiennes, notamment en ce qui concerne la famille, le mariage, la condition de la femme et les castes par exemple.

Par contre les autoroutes sont particulières. On y croise des piétons, des vélos, des mobylettes : l’homme conduit (lui seul a un casque) avec la femme assise en amazone derrière lui, son sari qui vol au vent, et les enfants au milieu pris en « sandwich » entre les deux parents. C’est impressionnant parce qu’il peut y avoir jusqu’à six personnes sur une simple mobylette !! Sur l’autoroute on croise également des Rickshaws quatre place, des grandes processions, des troupeaux de chèvres, des vaches, des éléphants, des charrettes tirées par des bœufs ou bien des chameaux. Il y a aussi fréquemment des camions qui roulent en sens inverse. C’est flippant but « this is India my friend ! ». Et il y a même des mini ralentisseurs par séries de quinze, situés chacun à une roue d’intervalle.

La particularité c’est que les indiens roulent assez lentement (50 km/h maximum) et qu’ils klaxonnent pour le moindre mouvement : doubler, tourner, ou passer entre deux véhicules (« ça passe toujours en Inde » même quand l’espace semble être beaucoup trop petit entre deux camions) ! On s’est habitué aux routes mais la peur revient de temps en temps dans certaines situations.

Oh et depuis qu’on avait constaté à Delhi qu’une des bouteilles d’eau de l’hôtel avait été « truquée » (c’est-à-dire remplie avec l’eau « d’on ne sait où » et avec un bouchon grossièrement collé), nous ne buvons plus que de l’eau « goût piscine » grâce aux superbes pastilles de micropure. Deux heures après, nous trinquons à la mort des amibes ! Avec micorpure, la vie est pure…

Après une heure de route, nous étions à Fathepur Sikri, (là où le film Pradesh a été tourné ; Bollywood quand tu nous tiens). Un homme a insisté pour nous servir de guide, on s’est dis « pourquoi pas » et en fait il a été génial ! En fin d’après-midi on a visité la ville de Jaipur où on a trouvé un bon hôtel, sauf que la connection au net n’y était pas possible.

 

Hier, mardi, a été l’une des plus belle journée (pour l’instant) ! Le matin nous sommes aller au Fort d’Amber à dos d’éléphant ! Hé oui !! Nous avons revêtus nos vêtements occidentaux, car apparemment la peau d’éléphant est rêche, chaude, et leurs poils piquant sont désagréables… Mais en fin de compte nous étions assis dans un fauteuil avec des coussins. C’était trop marrant ! On avait l’impression d’être des Maharajas et des Maharanis en route pour leur palais. Par contre, contrairement aux indiens qui maîtrisaient totalement, nous on glissait au rythme de la cadence des éléphants.

On est littéralement tombé amoureux du Fort d’Amber. C’est un vrai bijoux ! Et aussi un grand labyrinthe, on c’est perdu de nombreuses fois parmi toutes ses salles, ses couloirs, ses tourelles, ses somptueuses portes… Mais au moins, nous avons pu voir toutes les pièces !

Ensuite, nous avons déjeuné dans la ville rose (le vieux Jaipur) avant de flâner dans les ruelles. Jaipur est une très belle ville, riche en couleurs et en odeurs ! Les épices des marchants et l’odeur des encens dans les temples enivrent nos narines. Ça sentait vraiment bon.

En fin d’après midi, nous sommes allé à Galta voir le temple des singes. On les a nourri de bananes et mitraillé de photos ! Chose indispensable à connaître : dans ce temple le vol de chaussure est couramment pratiqué par les singes donc il ne faut absolument pas quitter sa paire des yeux et monter la garde à tour de rôle.

Une fois le soir venu, nous sommes aller dire au revoir au Fort d’Amber, illuminé de toutes les couleurs au rythme d’une chanson traditionnelle. La légère brise et le couché du soleil on rendu ce moment purement féerique !

 

Mais ce matin, après le petit déjeuné (massala tea avec des galettes de patates au curry) : départ de Jaipur pour Pushkar avec impatience !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s