Pushkar, Jodhpur et Jaisalmer

Donc mercredi après le petit déjeuné, nous avons pris la route pour arriver vers midi à Pushkar. C’est une très belle petite ville construite autour d’un lac sacré, où nous avons visité son célébre temple Brahman ainsi que son temple Jainn. On s’est aussi promené dans les ruelles, mais surtout sur les bords du lac.

Réveillés de bonne heure, nous avons pu assister au levé du soleil sur le lac. Et à notre grande surprise, plus d’une trentaine de singes perchés partout sur les toits des maisons contemplait eux aussi la vue ! Un bébé singe trop mignon c’est approché de nous en criant mais cela à énervé la mère et on a du courir s’enfermer dans la chambre pour lui échapper (on a eu peur mais qu’est ce qu’on a rigolé).

Sinon nous avons beau être tout ruisselant de sueur et complètement « craspouilloux » , les gens continuent de vouloir nous prendre en photo avec eux ! Résultat, comme la plus part du temps on joue le jeu, on a plein de très belles photos !

A 13h30, départ de Pushkar et cap pour Jodhpur, la ville bleue ! Comme nous y sommes arrivés en fin d’après midi on a fait une petite balade dans le bazar près de la Clock Tower. Il y a beaucoup de marchants d’épices. Les vendeurs nous ont même appris comment reconnaître le vrai safran du faux… Grace à eux, la distinction du safran n’est plus un mystère !

Hier matin, toujours dans Jodhpur, nous sommes allé au Fort de Mehrangarh. Il offre une vue sublime sur cette ville bleue qui semble ne pas vraiment l’être vue dans bas.

Ce matin on profite encore de la ville en flânant dans ses ruelles avant de reprendre la route en direction de Jaisalmer. Durant le trajet les paysages ne sont plus les mêmes : maintenant on roule dans le désert où gambadent des antilopes et des chameaux sauvages. Encore une autre facette de l’Inde qui s’offre à nous !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pushkar, Jodhpur et Jaisalmer

  1. val dit :

    aaaaaaah, Pushkar, ses chameaux, ses singes, son pink floyd hotel, ses restos sans viande et sans oeuf, ses liseuses de lignes de la main, l’aventure à tous les coins de rue… profitez-en, veinards. Et Tonio, n’oublie pas mes bidies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s